Multidisciplinarité, Métadisciplinarité, Interdisciplinarité, Transdisciplinarité et Pluridisciplinarité ???

Métadisciplinarité, Multidisciplinarité, interdisciplinarité, transdisciplinarité, pluridisciplinarité… Ouf! Pour tenter d’y voir clair et trouver le sens des mots, tentons d’éclairer les choses.

Le concept de discipline scientifique renvoie à « une catégorie organisationnelle au sein de la connaissance scientifique ; elle y institue la division et la spécialisation du travail et elle répond à la diversité des domaines que recouvrent les sciences. Bien qu’englobée dans un ensemble scientifique plus vaste, une discipline tend naturellement à l’autonomie, par la délimitation de ses frontières, le langage qu’elle se constitue, les techniques qu’elle est amenée à élaborer ou à utiliser, et éventuellement par les théories qui lui sont propres » (Morin, 1994).

  • Interdisciplinarité  :  Qui concerne les relations entre les disciplines, les sciences. Approche de problèmes scientifiques à partir des points de vue de spécialistes de disciplines différentes. Même si l’interdisciplinarité permet de mieux appréhender un sujet dans sa « réalité globale », elle comporte le risque de l’approximation conceptuelle, de la confusion des concepts voire de l’illusion de l’embrassement de tous les savoirs. C’est pour ces raisons qu’on peut préférer à l’interdisciplinarité la « métadisciplinarité ». Un travail interdisciplinaire est un processus dans lequel on développe une capacité d’analyse et de synthèse à partir des perspectives de plusieurs disciplines. Son objectif est de traiter une problématique dans son ensemble, en identifiant et en intégrant toutes les relations entre les différents éléments impliqués. Il tente de synthétiser et de relier le savoir disciplinaire et de le replacer dans un cadre systémique plus large. L’interdisciplinarité peut se concevoir de différentes façons, selon les domaines institutionnels ou professionnels dans lesquels on intervient : le savoir, la recherche, l’éducation et la théorie (Nissani, 1995).
  •  Pluridisciplinarité : Dans un travail pluridisciplinaire, plusieurs disciplines sont réunies sans qu’il soit tenté d’intégrer ou de synthétiser collectivement l’information. Les spécialistes travaillent sur divers aspects de la même problématique. Il en résulte en général une simple juxtaposition des données produites dans chaque discipline. Ces données peuvent être éditées et rassemblées par un responsable dont le travail consiste à coordonner le travail des spécialistes des disciplines respectives.
  • Multidisciplinarité : Qui concerne plusieurs disciplines ou spécialités. La multidisciplinarité est une méthode de travail d’équipe où chacun travaille selon son savoir et met en commun avec les autres.  En fait, le mot multidisciplinarité parle de lui-même : plusieurs disciplines. L’interdisciplinarité consiste aussi à un travail d’équipe, mais où l’effort est d’avantage mis à l’interne, à la coopération entre les différents membres de l’équipe (inter-). La transdisciplinarité est plutôt une méthode de travail où les différents regards disciplinaires se rencontre en une seule personne (trans-). L’équipe multidisciplinaire est un regroupement de personnes de diverses disciplines qui appartiennent à une même organisation et qui doivent collaborer ensemble pour répondre à des besoins d’une clientèle préalablement définie. Par définition, une équipe multidisciplinaire offre un potentiel d’expertise et d’intervention diversifié et complémentaire pour faire face aux situations diverses, et complexes que connaissent les personnes qui ontrecours à ses services. La multidisciplinarité fait donc référence à des individus provenant de différents champs d’étude qui travaillent de façon indépendante vers l’atteinte d’un but commun (Oandasan et Reeves, 2005 ; Lindsay, Dumont, Bouchard et Auger, 1999). La multidisciplinarité sous-tend une juxtaposition de professions variées et de compétences (D’Amour, Ferrada-Videla, Rodrigez et Beaulieu, 2005). L’exercice de la multidisciplinarité signifie la concertation systématique et organisée des différents acteursde la prise en charge de l’intervention diagnostique et de traitement;  les objectifs de l’approche multidisciplinaire sont donc la coordination et la concertation des différents acteurs.
  • La transdisciplinarité est une posture scientifique et intellectuelle. Elle a pour objectif la compréhension de la complexité du monde moderne et du présent. Le mot transdisciplinarité a été inventé par Jean Piaget, en 1970. La transdisciplinarité se distingue ainsi de la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité en ce sens qu’elle déborde les disciplines d’une part, mais surtout d’autre part que sa finalité ne reste pas inscrite dans la recherche disciplinaire proprement dite [*]. Ainsi, comme l’indique son préfixe «trans», la transdisciplinarité est la posture scientifique et intellectuelle qui se situe à la fois entre, à travers et au-delà de toute discipline. Ce processus d’intégration et de dépassement des disciplines a pour objectif la compréhension de la complexité du monde moderne et présent, ce qui constitue déjà, a priori, un premier élément de légitimité (ou de légitimation). La transdisciplinarité est plus ambitieuse que la pluridisciplinarité ou l’interdisciplinarité. Son objectif consiste à rassembler les savoirs au delà des disciplines. Comme le préfixe « trans » le suggère, il s’agit de dépasser les frontières étroites fixées pour chacune d’entre elles. Son principe essentiel consiste en un refus de diviser le monde et ses problèmes en disciplines. Alors que dans l’interdisciplinarité le travail se fait dans le cadre de (plusieurs) disciplines, la transdisciplinarité est censée construire ses propres contenus et méthodes, à partir desproblèmes du monde réel, en exploitant de nombreuses disciplines.
  • La métadisciplinarité qui consiste à « écologiser » les disciplines, c’est-à-dire à dépasser la segmentation en disciplines tout en la conservant (Morin, 1994). On considère donc l’utilisation de la Classification International du Handical, du Fonctionnement et de la santé (CIF), comme une approche écologique de la santé.

Il y a donc une nuance fondamentale en ce qui a trait aux approches de l’intervention diagnostique et de traitement. Ainsi donc, on favorisera la multidisciplinarité et la métadisciplinarité (à tout le moins la transdisciplinarité).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s